UN INCUVENTURES DE LUXE

lvmhLe prince du luxe et son groupe annonce la création de l’entité Luxury Ventures, une structure d’investissement dotée d’une enveloppe de 50 millions d’euros. Son objectif est de prendre des parts minoritaires dans de petites griffes prometteuses. Concrètement, chaque investissement sera compris entre 2 et 10 millions d’euros, ce qui permettra d’aider une douzaine de marques et ainsi soutenir leur développement par un appui financier mais surtout stratégique.

Luxury Ventures est dirigé par Julie Bercovy, diplômée d’HEC Paris, qui a œuvré pendant 12 ans comme directrice adjointe du département Fusions et Acquisitions du groupe tricolore avec Madame Hamon. Cette dernière siégera au conseil d’administration des marques soutenues, qui se répartiront sur les cinq secteurs couverts par le groupe (Vins & Spiritueux, Mode & Maroquinerie, Parfums & Cosmétiques, Montres & Joaillerie et Distribution sélective). Avec sans doute une prédominance pour le prêt-à-porter et les accessoires. Lire la suite

LA MODE EN CELINE

dionCéline Dion veut ajouter une nouvelle corde à son arc : le stylisme. Elle pense sûrement que faire des vêtements est aussi facile que de chanter ou de faire kim ; la bimbo la plus inculte de la Côte californienne.

Son appé­tence pour la mode n’avait échappé à personne étant présente depuis quelques saisons chez Dior et Vuitton pendant les défi­lés Haute Couture, habillée dans des silhouettes ultra­ poin­tues et tendances signées Dior, Giam­bat­tista Valli, voire même des vêtements élabo­rés par son styliste Law Roach.

Céline Dion s’ap­prête à lancer une marque d’ac­ces­soires, compre­nant sacs à main, ensemble de baggages et petites maroqui­ne­ries qui seraient disponibles en septembre prochain. En colla­bo­ra­tion avec le groupe Bugatti, la collec­tion sera présen­tée en exclu­si­vité lors du salon Project Womens 2017 à Las Vegas les 21 et 23 février prochain. Si ses accessoires ont autant de succès que son parfum, il est à prévoir que nous entendions encore pour longtemps la plus française des Québécoises. Lire la suite

KERING 1 LVMH 0

salmaDans un contexte de protestations internationales croissantes à l’encontre du président Donald Trump qui restreint l’entrée aux Etats-Unis pour les voyageurs de sept pays à majorité musulmane, Le patron de Kering, François-Henri Pinault, réaffirme son engagement envers la diversité.

En affichant mardi, deux messages sur le compte Twitter du groupe qui ne faisaient pas directement référence à Trump, mais qui laissaient peu de doutes sur la cible.

« À un moment où la diversité est en jeu, je tiens à réaffirmer combien cette valeur est cruciale pour moi et pour Kering », a-t-il déclaré. « La diversité d’origine, d’opinion et de croyance fait partie de notre identité et de notre succès. » Lire la suite

UN ESCARGOT DE BEAUTE

escargotLa société MailChimp, célèbre pour ses promos de podcasts «en série», sponsorise un pop-up SnailPrimp à Los Angeles offrant des soins du visage de 20 minutes en utilisant des produits à base d’escargots.

«L’utilisation de l’extrait d’escargot dans les cosmétiques est très populaire sur le marché coréen de la beauté depuis quelques années … Le groupe voulant populariser la tendance aux États-Unis ouvre des pop-up stores sur l’ensemble de la planète. Il est étonnant qu’une société spécialisée dans le courrier électronique lie son nom à celui de l’escargot. Mais rien ne fait peur aux Américains.

Les clients, qui réserveront les services SnailPrimp, seront accueillis par des esthéticiens qui exécuteront un nettoyage de la peau à base d’escargot, un tonique d’escargot, un masque d’escargot et une crème d’escargot. Lire la suite

SACAI, LE BLUFF SUR LE MOI

canalSacai habille les femmes comme des garçons et les hommes comme des pieds. Alors que l’on nous raconte que la collection aurait dû être sur la féminité, les vêtements qui, sans intérêt, sont tout à fait uniques et intemporels en rien. Expérimentation du laid et du faux, la collection Sacai a une inélégance distincte, un empilement de vêtements zéro degré. Sa philosophie se rapproche du néant de la créativité.

Depuis mars 2006, Abe crée également une collection capsule collaborative – Il avait probablement besoin d’aide – il réalise aussi une mini-collection avec Moncler qui est disponible depuis 2010 ayant l’envie certainement de plumer les oies blanches, à vif.

Sacai, le bluff sur le toit, mais surtout le bluff sur le moi, égocentrique et misérable de vision. Il rafistole les vêtements avec les fils du téléphone et coud avec des gants de boxe ayant la haine de la beauté : une haine sournoise et Lire la suite