YAMAMOTO QU’A DES RATÉS

IL a sculpté sa réputation, comme sa couture, autour de sa rigueur. L’ancien avocat du Bunka Fashion College de Tokyo fit son premier défilé à Paris en 1981 en offrant un show extraordinaire dans la Cour Carrée du Louvre, mettant ainsi sa carrière sur des rails qu’il ne quittera plus. Il connut une grande notoriété de manière quasi instantanée et, à cette époque, il était le compagnon de Rei Kawakubo, créatrice et dirigeante de la marque de mode « Comme des garçons ».

L’homme est discret, de cette discrétion que les Japonais cultivent pour en faire leur marque de fabrique. Ses présentations sont toujours très fréquentées, car il habite là où ses clients « bobos » habitent. La présentation vient embouteiller la rue Rambuteau aux alentours de l’ancien restaurant le Pastel dans les années 80.

Une collection clin d’oeil, entre la rue des petits carreaux et le Paris de Vidocq rappelant le costume des « Elégants » de Balzac au 19ème siècle. Il lance des images et se fout de qui comprendra, c’est lui l’artiste un point c’est tout. Garçons dégoulinants de bandelettes marquées ‘Too old to die’. Des clichés embrumés d’une Lady, plutôt sulfureuse, imprimés sur de longs caftans. Lire la suite

DIOR APPORTE UNE CORDE A MONARQUE

Kris van Assche, un belge qui marchait sur une bouteille d’eau à l’entrée de la collection au Grand Palais ! La Vicomtesse de la Cystite Rheynale demanda à son assistant ce qu’il faisait pensant que c’était une performance artistique. Non, lui répondit le bel hildago, Monsieur van Assche fabrique de l’eau plate.

Le créateur est né à Anvers et contre tout. Il aimait aller à la fête foraine et trouve que le Grand Palais est l’endroit idéal pour Monsieur Arnault, probablement pour apporter une corde à Monarque. People et dandys étaient présents ainsi que notre Karlito poudré, ‘catho et gants’ en grande conversation avec le Monsieur de ‘Tolede add no’ devisant probablement sur leur future retraite active.

Larges bolducs en écharpe et cravates nommés Atelier 3 rue Marignan, les mannequins marchaient autour des invités sur une pelouse verte ayant transformé le Grand Palais en stade de foot pour mon voisin de gauche, le Baron von Arschloch, et en green de golf pour la Vicomtesse de la Beautoxy fervente passionnée des petites boules blanches, et ma voisine de droite pour la circonstance. Lire la suite

GUERLAIN MON PARFUM JOLIE

La Muse du nouveau parfum de la Maison Guerlain, baptisé « Mon Guerlain », a pour égérie l’actrice américaine Angelina Jolie. C’est la énième création de la maison qui s’avère seulement une ré-édition d’un classique de la maison : le parfum Jicky. Malheureusement, tout le monde a oublié devant l’accélération des ré-éditions remastérisées continuellement. Quelle déception que cette maison si prolifique en création se voit affublée d’une égérie tatouée, représentant l’idéale de la femme Guerlain, perdue dans le mélange mixiteux siliconé de botox enraciné sous une peau d’anorexique notoire.

Des lèvres de batracien en rouleau compresseur qui auraient fait peur au Colosse de Rhodes. Foin de chipotage, si cette campagne a pour objectif d’aider les plus défavorisés en reversant à des œuvres caritatives le montant de la campagne payé à Madame Jolie, alors, je m’incline devant le geste. Lire la suite

PHOTO GRAPHISME DE L’AME

Hier j’ai rencontré un être humain, qui ruisselait le talent. La route fut longue pour atteindre la colline de St-Cloud, mais le jeu en valait la lumière, mais vouloir un objectif, c’est épouser un avenir.

Un artiste jusqu’au bout des yeux, qui pourrait être le fils de Patrick Demarchelier. Il perce l’espace. « J’ai toujours été fasciné par les grands peintres », raconte John qui tire les portraits à la manière des peintres de la Renaissance. Il interprète la lumière et les ombres, la tonalité et les relations entre les couleurs, les compositions et l’ambiance générale traduit son travail.

Il est le Vermeer de la photographie. J’adore ses compositions et sa mise en scène plus proche du cinéma, car le mouvement dans la photo est présent, sorte de photo tableau, photo-graphisme ou le modèle exprime de l’intérieur une photosensibilité au sens propre du terme.

John a le sourire dans l’œil. Il pétille avant que les mots sortent de sa bouche. Il a le sourcil qui se lève comme pour signifier le double plaisir de comprendre et de faire comprendre. Il marche comme s’il avait des ailes. D’où lui vient donc ce charme ? Sûrement, celui de l’intelligence me suis-je dit. Lire la suite

TUNIS FASHION WEEK

In today’s world, the same 10k euro dress sold in 100 points of sales all around the world does not make the difference and does not interest rich clients. Luxury clients want more privacy and exclusivity and do not matter about price. In 2017, he or she also looks for more social responsibility and care for ecology.

If Paris is recognised worlwide as the capital of Haute Couture, Tunis aims to be the capital of the Ready-Couture as well as a perfect destination for Pre-Collections happenings.

Our concept is to offer a single 3 days event that gathers buyers, UNHI clients and press from all around the world, likewise, a key-in-hand opportunity to organize a Pre-Collection or Ready-Couture fashion show creating impactful events and photo contents for the brands.

For the second consecutive year, the Elite Model Look contest is joining the Tunis Fashion Week . By allowing the organization of a Tunisian competition, during the closing evening, which federates youth around fashion and modeling, the agency Elite accompanies Tunisia in its desire for international recognition.