KARL INTERPELLÉ PAR LA POLIS

Pour l’ultime collection croisière, Karl Lagerfeld pour Chanel n’a pas pu trouver un lieu en Grèce, Mikonos étant complètement farci « de touristes ». Alors, notre créateur préféré a amené la Grèce à Paris et devinez où ? au Grand Palais. Normal, après la fusée, une balade à Mikonos ! Un suppo, cela donne envie !

Construisant une réplique du temple de Poséidon, IVe siècle av. J.-C. que Karl a bien connu personnellement. Il a été construit, pour la circonstance, dans la Galerie sud-est du Grand Palais, une réplique sorte de copy Choupette ou Copy Cat. Étonnement des touristes qui passaient par là, voyant le décor en construction, les commentaires fusaient entre le début du Grand Louvre ou le décor du prochain film de Tom collection Cruise.

« Il s’agissait de faire preuve de créativité dit Karl à la presse spécialisée. La réalité ne m’intéresse pas, j’utilise ce que j’aime. Ma Grèce, c’est d’abord une idée  » Comme dans la cité grecque, appelée polis Karl est souverain. Lire la suite

BALLOON INFLATES THE MARKET

After 20 consecutive months of declining exports, sales of Swiss timepieces saw a 7.5 percent uptick in March, reaching 1.6 billion Swiss francs, or $1.6 billion at average exchange.

Analysts estimated that adjusted for calendar effects, sales still dropped, by around 2 percent. Yet after nearly two years of declines impacted by the crackdown on luxury gifting in China and a slowdown in Hong Kong the biggest international market for Helvetic timepieces as Chinese tourists chose other travel destinations, the uptick was seen as reassuring. The March data is likely to be seen as a turning point in the destocking cycle led by Mainland China and Hong Kong.

While sales of watches made of precious metal continued to decline, falling 0.7 percent, revenues for steel watches grew 12.5 percent and jumped 15.1 percent for bi-metallic timepieces. Lire la suite

NET A CARTIER

Net-a-porter avec Cartier ! C’est l’ouverture pour un mois d’un pop-up qui mettra en avant une sélection de la célèbre Panthère du bijoutier. Bienvenue dans la troisième dimension !

A quand la vente dans les supermarchés et les zones industrielles de Villetaneuse ou de Enghien-les-Bains ? Les habitants de banlieues chics où résident les esclaves de la firme, parqués comme des moutons à proximité de la 86 pour Toussus-le-Noble où l’avion privé fait la rotation entre La Chaux-de-Fonds et Paris, ne deviendra pas un low cost.
Lire la suite

DIOR ATCTIONNAIRES YOU ARE FIRED

Mardi matin dans la clarté des beaux jours parisiens de St-Germain, la famille Arnault est à la manœuvre avec le projet de rachat de la marque Christian Dior couture pour une valeur de 6,5 milliards d’euros. Autour du patriarche, car chez les Arnaults tout le monde est aux ordres en rang serré, derrière le grand-père, pas question de ne pas suivre le grand homme, et Bernard a bien vu qu’on ne peut même plus faire confiance à sa famille. Pour cela, il a l’exemple d’Hermès qui lui a permis de prendre 8 % du Sellier de la rue du Faubourg St-Honoré.

La famille Arnault détient déjà aujourd’hui 74,1 % du capital de la holding « Christian Dior », maison-mère de LVMH dont elle détient 41 %. À l’issue de cette opération d’une valeur totale estimée à 12 milliards d’euros, le groupe familial d’Arnault pourrait atteindre 100 % du capital de Christian Dior.
Lire la suite

FRANCOIS PINAULT FAIT LEGION

François Pinault fait partie de la dernière promotion de la Légion d’Honneur du quinquennat de François Hollande ; la promotion de Pâques mais aucun rapport avec les cloches.

Avec Armel Le Cléac’h et Audrey Tautou faits Chevaliers à cette occasion, le magna de luxe français ayant été nommé Grand Officier de la Légion d’Honneur le jour de l’An en 2012, a été élevé à la dignité de Grand Croix, la plus haute distinction cette année. Président d’honneur du groupe Kering, 80 ans, a dorénavant un point commun avec François Hollande et son prédécesseur, Nicolas Sarkozy : ils ont la même distinction. Lire la suite

UN BUISSON ARDENT POUR VUITTON

Le prince du luxe voulant contempler son empire culturel du haut de son voilier de cristal réalisé par son architecte préféré, Frank Gehry, vit au loin un trou noir dans son champs de vision. L’homme d’affaire très inquiet parti immédiatement pour le 15/20 pensant qu’il était atteint d’une dégénérescence maculaire.

L’ophtalmo gaulliste le rassura sur sa vision. De retour sur le toit du monde du luxe et de la culture, il se rendit compte que le trou béant et sombre n’avait pas disparu. C’était en réalité le musée des Arts et Traditions Populaires qui venait faire tâche à quelques centaines de mètre de la fondation. Le Maître s’écria : « Mais dans quel monde Vuitton ! » Lire la suite