LES ERREURS DES FASHION WEEKS

coujtureparisNew York Fashion Week est un rêve pour les adolescents obsédés de mode. Ils stationnent à l’extérieur des tentes de Bryant Park et du Lincoln Center dans leurs plus beaux vêtements dans l’espoir de pouvoir apercevoir Anna Wintour ou Sarah Jessica Parker.

Les dérives sont grandes et entre les extrémistes et les aficionados, la Fashion Week de New York fait son show en IN et en OFF à Greenwich le soir et dans les restaurants à la mode de la Upper East Side, tous ceux qui compte sont là.

Mais, des voix commencent à s’élever pour dénoncer une organisation un peu guindée. Tom Ford, à l’annuel de son « prefall », met à vendre ses modèles directement après le show. Le calendrier est en pleine mutation. Plus personne ne sait où et quand les shows ont lieu. Lire la suite

LVMH, LA TRUMP’S POWER

tag5A la Trump’s Tower, le luxe et le commerce électronique étaient sur l’agenda du président Donald Trump. Bernard Arnault, patron de LVMH, et Jack Ma d’Alibaba ont rencontré Donald. Il paraît que l’oncle Picsou n’était pas convié au rendez-vous.

Les milliardaires du monde entier défilent pour rencontrer le magna de l’immobilier, le président des États-Unis, Donald Trump, dans sa grotte de la 5ème avenue. Pas besoin de dire «sésame : ouvre-toi» pour recevoir Alibaba ou le français Bernard Arnault, Aliblabla.

Le locataire de la Trump’s Tower qualifie Monsieur Arnault de « grand homme, le saviez-vous ? lança-t-il aux journalistes. Lui et sa famille aiment ce pays. Ils vont faire des choses fantastiques » a-t-il ajouté, car beaucoup d’emploi en dépendent. A l’image de la société LOGO qui fabriquait les lunettes pour le groupe LVMH, laissée sur le carreau, pour construire des usines plutôt aux USA qu’en France – probablement une poussée d’urticaire dogmatique de Monsieur Arnault. Quand on gagne 1 million d’euro par minute, on peut bien garder 200 ouvriers et le savoir-faire français en France. Lire la suite

PARFUMS DE STAR

gaga2Le marché des parfums des célébrités a chuté l’an dernier, les consommateurs leur préférant des parfums plus exclusifs. Les ventes ont donc chuté de 22 % d’une année à l’autre, malgré la bonne tenue du marché dans son ensemble. Les ventes des parfums de marques couture ont pour leur part progressé.

Le marché des parfums des célébrités a longtemps été un segment important pour les vendeurs de parfums haut de gamme. Toutefois, la baisse des ventes est le signe d’une évolution des préférences et habitudes d’achat des consommateurs. C’est comme tout, on ne peut pas vendre de la merde indéfiniment à un client toujours mieux informé. Lire la suite

CALZEDONIA MADE IN CHINA

dessin2Le groupe Calzedonia, qui, cette année, fête ses 30 ans d’activité avec des marques aussi diverses que Calzedonia, Intimissimi, Tezenis, Falconeri, Signorvino et Atelier Eme, fera ses débuts en Chine avec la première boutique monomarque. «Nous allons ouvrir en avril un magasin à Shanghai dédié à nos marques emblématiques, Calzedonia et Intimissimi, a expliqué à FashionNetwork Sandro Veronesi, le patron et fondateur du géant italien.

Il s’agira de notre première ouverture en Chine, dans le cadre d’un plan de déploiement de plusieurs boutiques dans le pays, où les consommateurs semblent avoir une préférence pour Calzedonia. Nous possédons déjà des points de vente à Hong Kong et au Japon, le développement en Chine constitue donc une étape importante de notre croissance au sein de la zone asiatique. » Lire la suite

RICCARDO TISCI QUITTE GIVENCHY

tisciRiccardo Tisci quitte Givenchy.La griffe de luxe parisienne, dont il dirige le style depuis 2005, indique que le créateur italien avait lui-même annoncé son départ à ses équipes, il y a quelques jours, après une rumeur persistante d’une signature pour aller chez Versace. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs se multipliaient sur son départ, et Versace s’est retranché derrière un «no comment». Facile ! Riccardo Tisci est élevé par sa mère et ses huit sœurs. Il quitte l’Italie à dix-sept ans pour Londres. Il y intègre la Central Saint Martin’s School dont il sort diplômé en 1992.

Ensuite, pendant près de cinq années, il travaille pour différentes maisons et créateurs : Antonio Berardi, Coccapani, Puma et Ruffo Research. En septembre 2004, il lance à Milan sa première collection, qui porte son nom. Contrairement aux us et coutumes de la fashion week milanaise, elle est orchestrée sous forme de happenings et non pas de traditionnels défilés. Il émane de la collection une élégance nouvelle ainsi qu’une vision moderne de la femme. Lire la suite

K-WAY SUCCESSFULL BY DSQUARED2

kwayDsquared2 s’est associée à K-Way sur une collection de vêtements d’extérieur co-brandée qui seront dans les magasins dès juillet.

La capsule masculine et féminine comprend une gamme de blousons et d’anoraks combinant esthétique contemporaine de la marque avec l’attitude cool et sportive de K-Way. Dsquared2 a donné un aperçu de la collection lors de son premier défilé masculin et féminin, qui s’est tenu à Milan le 15 janvier dernier.

« La collaboration avec K-Way est une opportunité incroyable pour nous de travailler pour une marque aussi emblématique. Nous sommes ravis de la synergie créative que le projet a suscitée a déclaré Dan Caten, fondateur et directeur créatif de la marque avec son frère jumeau Dean. Les détails sont délibérément surdimensionnés, comme les fermetures à glissière, et les tissus ainsi que les finitions inopinément interchangeables. La fonction urbaine rencontre l’alpinisme cool parce que dans ces vestes, les hommes et les femmes sont sur le même niveau. Lire la suite

MODE MEDIA MAGAZINE

masque2Même si l’on n’a pas la chance de pouvoir assister à un défilé de la Fashion Week des grandes mégalopoles, ceux-ci sont visibles en temps réel sur les réseaux sociaux. Les marques ont bien intégré les réseaux sociaux dans leur communication. Ainsi, les dessous des collections et les préparatifs des défilés sont partagés par des « community managers » qui deviennent le point central de la com. d’une maison.

Les créateurs utilisent les réseaux sociaux et leurs effets de rebond, et chaque impact sur les réseaux sociaux renvoie à un autre. Ainsi Nicolas Ghesquière chez Vuitton ou Olivier Rousteing chez Balmain, mettent en scène leur vie privée, leurs amis, ceux qui les entourent, tout autant que leurs créations, et leurs voyages après les collections et surtout, les voyages dans les hôtels du groupe pour Nicolas. Restons corporate, anyway. Lire la suite