LES MONARQUES DE LA MODE

Cette élection présidentielle de la Ve République est hors normes, un président sortant, pas en mesure de se représenter, une première depuis la mort de Georges Pompidou, l’élimination des favoris Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et Manuel Valls, lors des primaires, avec un scrutin sous état d’urgence.

Les secteurs de la mode et de la distribution auront eu le plus grand mal à avoir capter l’intérêt des candidats malgré un contexte social tendu. Vivarte, Tati ou Mim ont été placés sur le devant de la scène durant, mais aucun des candidats ne s’est réellement saisi de ces sujets.

Le scrutin d’hier rebat les cartes de la politique française : c’est la première fois sous la Ve République que la droite est absente du second tour et la première fois qu’aucun des deux grands partis qui ont dominé la vie électorale depuis près d’un demi-siècle, n’est pas présent. Lire la suite

UNE GRANDE CAMPAGNE DE PUTE

La maison semble vouloir rester dans l’underground mi-rock, mi-androgyne, et ne pas sortir par une rupture radicale avec Slimane. Là où nous pensions avoir atteint le fond, nous creusons encore le laid, le pire n’est jamais sûr s’exclame Lady Péripapé.

La campagne d’affichage de la maison, exclusivement réservée aux Bobos parisiens, vient un peu plus dégrader la femme St Laurent et la maison du maître incontesté et incontestable de la mode Française.

Dégradation volontaire, avec tellement peu de courage pour ne l’avoir lancé que sur 250 panneaux parisiens, juste pour apprécier la réaction des bohèmes de la capitale. Lire la suite

CHANEL 36 QUAI DES ORFEVRES

Sur les traces des ambassadrices pour Chanel, Kristen Stewart et Cara Delevingne, c’est la Caroline de Maigret qui s’y colle pour la présentation de la troisième série du courts métrages diffusés par la maison au deux C, une campagne publicitaire pour le nouveau Sac de Gabrielle. Sieg Heil.

Réalisé par le français, Olivier Assayas, le réalisateur de ‘Noise’, cela va faire du bruit avec la demoiselle de Maigret, une vraie jeune fille nous dit-on, comme l’incarnation du chic parisien, ‘mais bon sang mais c’est bien sûr !’ Maigret !

Jeans et veste noire, la femme du 36 Quai des Orfèvres, aux pieds nus, a été filmée en noir et blanc, Chanel n’est pas raciste, et cela, en une seule séquence, se déplaçant à travers un appartement de l’époque. Mais, à l’époque d’Haussmann, le Baron que, dit-on, Karl connait personnellement ; de l’égout à l’ego il n’y a qu’un pas. Lire la suite

LES MONGOLES DE LA MODE

Dans la province la plus septentrionale de la Mongolie, où l’hiver est brutal, et qui voit ses températures descendre au-dessous de moins quarante degrés pendant la journée, nous arrivons au lac Khövsgöl où même nos Canada Gooses ne fonctionnent pas, constate la Vicontesse de Lengelure.

Organisée annuellement pendant ces dernières années, la Fashion Week de deux jours seulement cause au delà le cerveau gelé nous empêche de réfléchir, se déroule au sommet d’un lac d’eau douce, surnommé la Perle-Bleue de Mongolie. Les traîneaux à chiens luttent contre la glace et glissent sur une piste de bowling où des blocs de pierres seraient deçà delà pour nous empêcher de glisser. Bienvenue dans la Fashion Week de Mongolie.

Au cours de l’événement, les vendeurs foisonnent et proposent des couteaux faits de bois de rennes, des cornes de yaks, des chapeaux de fourrures et des peaux d’animaux. Les Gers aussi appelés Yourtes sont installés sur le rivage du lac Khövsgöl pour que des restaurants éphémères dans le but de doubler la capacité d’accueil mais surtout un endroit pour se réchauffer entre les présentations. Lire la suite

LE DA VINCI GODE BY VUITTON

La baronne demande à Jeff Koons si la plus grande joie pour un peintre, c’est d’exposer la première fois ses toiles. Non, lui repondit Jeff, c’est plutôt la première fois qu’on vous en vole une.

Que les couples d’épiciers enrichis se préparent à acheter un sac Vuitton à Monsieur Arnault pensant acheter un peu d’histoire de France.

La femme charcutière de son état présentera la figurine comme une de ses ancêtres la Mona Lisa. Effet, papillon oblige, dans quelques mois les égéries de la télé réalité diront que le Da Vinci de Vuitton est le nouveau créateur de la marque.

Ce qui est vraiment intéressant, dans toutes ces histoires c’est que ces œuvres sont désormais libres de droit, car elles sont passées dans le domaine public. Cela signifie que vous pouvez désormais les utiliser comme vous le voulez. C’est donc très intéressant pour Vuitton, et très intéressant pour Koons qui ne s’est pas foulé. Lire la suite

L’ELBAZ DES PLAIES DE LA CRÉATION

Arrête-toi, cesse de fuir, il n’y a pas que le passé et ses fantômes, mais aussi des opportunités à saisir, la seule chose qui tombe vraiment du ciel c’est la pluie. Pour panser ses plaies, Alber Elbaz crache dans la soupe sur la mode lors d’une conférence qui s’est tenue à Oman, mettant en cause le chaos, les peurs excessives, les pressions et, d’une manière générale, l’insatisfaction qui y règnent.

Son renvoi brutal en 2015 a surpris la fashion sphère, mais le créateur a-t-il réellement pansé ses plaies ? Ayant exposé ses projets parfois à des investisseurs, si l’on en croit les rumeurs du secteur, il semble que cette rupture annonce un mal-être de l’ensemble des créateurs, a qui l’on demande de travailler plus sur des tableurs Excel, que de dessiner sur leur carnet papier Velin.

Pendant la conférence, le créateur a réagi à la multiplication exponentielle des collections imaginées par les grandes griffes afin de faire les gros titres des journaux et des média sociaux.

« Chaque fois que je parle avec la famille de la mode, je n’entends que des plaintes » ( Trop de défilés, trop de collections.) Lire la suite