VERSACE LE VIVRE DE LA JUNGLE

Impressionnante la foule pour le défilé Versace ! Je faisais patiemment la queue avec les collectionneurs de sonnerie pour portable à la con, quand une jeune fille de l’organisation m’a reconnu et est aimablement venu me chercher pour me placer afin de ne pas attendre dans la file et je lu sur le siège « Anonymode ». Voilà une marque d’attention que Paris ne peut donner et que je n’oublierai pas. La première partie du défilé de la plus botoxée des créatrices, certains l’appellent ici (Siliconne Manie) était plus clubbing à la Slimane qu’autre chose, mais à la seule vue de Miss Lolo, les invités, tous recalés de Secret Story car trop cons pour y participer, se bousculent pour attraper la vidéo qui fera le buzz de la Fashion Week de Milan.

Voilà Versace qui retourne dans la jungle ! Il y aura sûrement un humain bien pensant qui finira par dire que c’est : ou une provocation raciste, ou un clin d’œil à l’écologie pour Raoni. Mais, pour l’écologie, c’est loupé puisque J Lo est venue en avion privé à Milan, et je le sais, car nous étions dans le même fourni par la maison pour la circonstance. Je peux même dire à Yann Moix que cette femme de cinquante ans mérite le détour.

Commençant par une série de petites robes noires avec sandales à lanières représentant les esclaves ou les « Gladiateurs » de Rome d’une époque antique, et ceux qui pensent que Donatella était déjà née à cette époque se trompent, silhouettes avec des épaules oversize pour une « aube » aux années 1980, que Donatella n’a pas connu, car elle suçait encore son Mousse.

Puis, le défilé bascule sur des imprimés type jungle, pour que la maison de couture célèbre le 20ème anniversaire de cette robe emblématique, et la fièvre de la Jungle (Il en faut peut pour être heureux) s’empare de l’assistance. Le style était quand même puissant, et change de la quincaillerie qu’habituellement la marque Versace nous impose. De minuscules sacs donnent la tendance Jacquemus, ou Delvau, c’est selon, étaient portés comme des bijoux. Et les bracelets dorés dans les passants de ceinture me laissent sans voix, ainsi que les lunettes que je pourrai trouver dans un poste à soudure dans une usine du Seigneur des Arnault.

A la fin du show, la belle Donatella, « je t’adore ma chérie quand tu m’envoies ton jet », arrive avec la star, actrice, chanteuse, Jennifer Lopez, buzz assuré. Quand à J Lo future styliste de la Fashion Week, suivra-t-elle la voie toute tracée par Rihanna. Les chanteuses de R and B qui montraient autrefois leur séant à foison seront-elles demain les nouvelles créatrices ? Foison n’est pas une ville de l’Aveyron pour ma voisine qui vient de Dublin. Je sors un peu car un peu « D’eire », ça fait toujours « Dublin » même en Italie.

Anonymode

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s