LAURENCE AND CHICO 2020 NY

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux dans ce cas précis, un chico qui menace la couronne de Sir Laurence d’Arabine pour la gomme. Une aficionado de la Maria Chiuri qui crée comme Montescule non hostile au banal, mais pond comme une cholérine opiniâtre, avec filament sérieux d’octomètres réfractaires à toute prosodie de mode. On aime ou on n’aime pas, mais on ne fait pas « beurk » me dit ma voisine roseau dépensant, moi je préfère partir, car partir c’est crever un pneu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s