EDEN GARDENS PARIS 2019

J’ai été envoyé dans un Jardin d’Eden, sous le dôme géodésique de l’Hôtel Intercontinental. Des « Eves », sous de nombreuses formes recouvertes de papillons et de fleurs de toutes sortes sont apparues. Des femmes de grandes tailles et des nymphes aux cheveux longs ont partagé la scène avec les anges.

Selon la Genèse, dans ce jardin couture, se trouve un fleuve d’où nait une mode initiée par deux filles et quatre bras : une blonde et une brune devenant ainsi des tentatrices, incitant à venir manger le fruit de l’arbre de la connaissance de la couture Parisienne du jardin d’Eden, pourtant, interdit par le créateur.

Je cède et incite ma voisine à faire de même : car l’ultra féminin et le glamour sont comme la vision de ces poupées russes qui restent à chaque fois que vous les ouvrez avec leurs rêves d’enfant et de princesse. A noter, la très bonne organisation du défilé et le flash code sur l’invitation qui évite de faire la queue, une idée de génie.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s