ECOLE DU NO-HOW

chambre-syndicalePascal Morand, qui fut le premier directeur de l’IFM, fait un rapprochement avec les écoles de la Chambre Syndicale. Selon nos informations, une fusion des deux écoles fera un géant de l’éducation couture. Avec Tolenado Brothers qui ne sont pas frères, et les différents groupes de pression, nous allons assister à la Vuittonisation des écoles de la chambre syndicale.

Comme en son temps où Roselyne Bachelot rendait aux laboratoires en commandant à outrance des vaccins pour ses campagnes politiques, Pascal Morand, en panne d’inspiration, rapproche les écoles pour faire front à un raz de marée d’écoles de mode qui fleurissent un peu partout dans le monde.

Mais quel peut être l’objectif de ce rapprochement ? En réalité, il y a longtemps que Monsieur Arnault veut sa propre école. Il est homme à maîtriser son environnement et veut faire de son business un ‘circle business’. De l’école où il produira les designers de demain pour ses propres marques, aux usines qui produiront ses produits. Il construit en tant que haut fonctionnaire, le fonctionnariat de la couture en produisant une élite formée à ses cultures d’entreprise.

Personne n’a rien vu venir ou ne veut rien voir, mais voilà le prix à payer. Ils sont enfin démasqués les hommes de la chambre syndicale à la solde de Bernard Arnault, ânes bâtés du cirage de pompes en série qui viennent comme de bons petits soldats remplir leur besogne.

Pascal Morand déclare : «Le nouvel ensemble disposera d’une masse critique permettant de concevoir et de mettre en oeuvre un projet très ambitieux sur la scène mondiale». Il utilise le mot ‘masse critique’ emprunté à la fusion nucléaire pour finir dans une explosion totale du secteur de la mode. Il y en a marre que l’on se moque de nous mais peut-être qu’il ne l’a même pas fait exprès et cela est encore plus consternant.

Dans la jungle des écoles ‘officielles’ et non ‘officielles’ qui finalement n’apprennent rien aux élèves et ne sont que là pour former de bons petits soldats pour le groupe de Monsieur Arnault.

Nous, nous nous méfions des beaux discours « marketing ». En tout cas, nous savons une chose que, malgré vos diplômes, c’est que votre expérience commence à dater. Le monde change et vous êtes maintenant à la traîne. Il n’y a aucune pertinence de former des jeunes à la couture alors que les produits sont réalisés à la machine humaine du sous monde que nous exploitons, et peu importe la formation et l’école, car demain c’est l’entreprise qui sera l’école.

Actuellement, vous formez donc des élèves à des métiers qui n’existeront plus ou qui n’existent pas encore, alors quand vos élèves arriveront sur ce marché, ils seront déjà ‘Has Been’ et c’est là que l’entreprise doit opérer une mutation, car c’est elle qui se transformera en école. Vous ce que vous créez c’est un congloméra qui sera une grande machine à rêve pour les parents, et une grande machine à cash pour vous.

Vous avez effectivement atteint la masse critique de l’implosion et je vous promets que dans moins de 10 ans vous dégraisserez pour revenir à un système d’apprentissage plus en rapport avec notre pays. Car, nous, quand nous apprenons, nous apprenons 2000 ans d’histoire et c’est donc plus difficile. Alors, Pacal Trump sort de ce corps

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s