LA OU IL Y A DE LA CHAINE, PAS DE PLAISIR !

WANGAlexander Wang lance sa première collection de bijoux pour son public féminin. Celle-ci est d’ores et déjà disponible pour les fêtes de fin d’année. Dans un monde de chien, faire des colliers pour “choupette” – quelle aberration !

Les boucles d’oreilles prennent la forme d’une chaîne – “là où il y a de la chaîne, il n’y a pas de plaisir”.

Une chaîne à double cadenas en or pour boucler le client, le mettre à sa botte et enchaîner les futurs consommateurs à la marque. Comme une vision du Pont des Arts cadenassés, l’amour autour d’un pont, d’un rêve de poésie et de romantisme, mais rien sous le Soleil Levant de Wang.

Cette collection fut présentée au cours des défilés printemps-été 2016 en septembre dernier, là où nous n’avions pas eu le plaisir d’être invité!!!.

Les prix allant de 295 à 525 dollars sont excessifs pour de la verroterie mais vraiment sans chaîne ! Si vous voulez acheter Manhattan aux Indiens avec de la verroterie, cela n’est plus de mise et cela depuis longtemps, Monsieur Wang.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s