DES TERRORISTES DANS LA MODE

lamode&daechDes terroristes dans la mode ou des maisons du luxe qui aident des terroristes ? Cela semble peu vraisemblable, et pourtant lisez ce qui suit et vous vous rendrez compte que l’argent n’a vraiment pas d’odeur, et celui-ci est particulièrement nauséabonde.

Le groupe État Islamique (EI) a mis la main sur la production de coton. Les fabricants de vêtements et de t-shirts « Made in Daech » sont devenus une réalité.

La production de coton en Syrie a été mise sous influence. D’ailleurs, les organismes du textile ne produisent pas de chiffres sur ce secteur déjà mis à mal par le groupe Daech. Depuis que le groupe Etat Islamique (EI) a mis la main sur la production de coton en Syrie, les fabricants de textile en France font semblant de redouter d’en trouver dans leurs produits.

En plus du pétrole et du blé des plaines céréalières, les jihadistes ont pris le contrôle des « trois quarts de la production de coton et de chanvre ». Le chanvre industriel connaît de multiples utilisations :
telles les tissus, les cosmétiques, la fabrication d’huiles comme biocarburants, pour un usage récréatif ou comme matériaux composites en association avec des matières plastiques. Voilà de quoi inquiéter les gens de la mode et du luxe !

Avant la guerre, la Syrie exportait avant la guerre dans les plus grandes maisons de luxe de Paris, le sujet est d’actualité. Sous couvert d’anonymat, une source, chargée des approvisionnements pour les collections Haute Couture d’une enseigne prestigieuse, reconnaît se montrer particulièrement vigilante sur la provenance des tissus, mais étant dans l’impossiblité de tracer ceux-ci, car passant d’abord par la Turquie, la provenance officielle est Turc. La Turquie est le deuxième fournisseur de textiles de l’Union Européenne et le troisième pour l’habillement mondial.

Jolie tour de passe passe de la part des fabriquants Français qui ne peuvent pas décemment mettre sur les étiquettes (Made in Daech). Verrons-nous le « made in China » revenir en état de grace en Europe ? C’est à prévoir car le prix du pétrole étant tellement bas que le coût du transport ne devient plus un obstacle.

Mais il est vrai que dans la profession mode, il y a de nombreux « terroristes », mais il ne reste, heureusement que des terroristes intellectuels. No big deal, après le 13 novembre, il faut savoir relativiser. N’est-ce pas ?

Anonymode

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s