BALENCIAGA BY DEMMA

DemmaLa rumeur enflait sur les successeurs potentiels d’Alexander Wang qui a présenté son ultime show pour la Maison Balenciaga le 2 octobre dernier. Le 7 octobre au matin, quelques heures avant le défilé de Nicolas Ghesquière, le nom de Demma Gvasalia, qui est strictement inconnu par le grand public, mais pas par les influenceurs de la profession, était chuchoté.

C’est tambour battant que ce géorgien est passé de l’école royale des beaux arts d’Anvers au grand prix LVMH. Ce qui semble réaliser la prophétie de Li Edelkoort (prévisionniste hollandaise des modes et tendances futures) annonçant en début d’année que la mode était morte, et que le vêtement reprenait enfin sa place sur le devant de la scène.

Une volonté de retrouver la quintessence du style, au détriment des tendances manipulées par les marques, et le souhait de remplacer cela par des vêtements de tous les jours, facile à porter tels que des vestes de motard, des jeans, des t-shirts créatifs qui nous incitent à les regarder sous un angle neuf pour dépasser la vision du commun.

Demma Gvasalia a fait ses classes chez Martin Margiela où il a beaucoup appris, notamment l’art de la discrétion. Un anti-star système qui semble séduire Kering, quelques mois après la nomination d’Alessandro Michele chez Gucci. « Nous ne voulons pas faire quelque chose de neuf, nous voulons juste faire des vêtements ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s