LAPIN DE JADE

LAPINEnvoyer un ” lapin de jade ” sur la lune, au beau milieu de la ” Baie des arcs en ciel “, c’est ça la poésie débridée des chinois.

La Chine est devenue, après les États-Unis et l’URSS, la troisième nation à réussir un alunissage en douceur. Depuis la réussite de la mission soviétique Luna 24, en août 1976, personne n’avait tenté cet exploit.

Les derniers engins à avoir touché la Lune l’ont fait en s’y écrasant (de manière volontaire) et la sonde « Chang’e 3 » entra donc dans l’histoire avec à son bord le Petit rover.
Après une mise en orbite lunaire, la sonde descendit à 100 km d’altitude puis après avoir actionné ses rétrofusées pour ralentir, « Chang’e 3 » toucha le sol dans un territoire nommé la ” Baie des arcs-en-ciel ” pour y déposer son véhicule d’exploration, le rover baptisé « Lapin de jade ».
Même, Johnny Hallyday en lisant l’article s’était demandé pourquoi les Chinois avaient-ils pris le lapin de Jade, sa fille et ne put s’empêcher d’y voir le signe d’une tournée prochaine ! Se refusant de marcher à la carotte, il se munirait tout de même d’une patte de lapin, ce porte-bonheur d’autre pays, ce talisman d’autres mœurs !

Le lapin ne passe pas de mode et reste en vogue, dans l’air du temps…jusqu’à l’espace maintenant .
Même ce « lapins crétins » ont leur tribune, eux aussi et de choix via Ubisoft (créé par des Bretons, ne l’oublions pas…) dans un monde de ” gamers ” tout terrains en 2.0

Ce monde en vogue ou nous pataugeons, ce monde d’êtres humains et de lapins malins où le lapin crétin est bien majoritaire car faute de pouvoir biaiser finit par se faire baiser et tirer… comme ses cousins de lapins.

Vivons bien et pensons aux beaux lendemains où nous aussi nous pourrons naviguer vers la « Baie des arcs en ciel » tels des lapins malins, sans craindre d’être cuisinés aux carottes cuites par les marins d’antan sur leurs nefs de bois, dont nos aïeux lapins pèlerins se nourrissaient nécessairement – mais oui rappelez vous cette superstition faussée comme quoi les lapins étaient bannis des bateaux (c’était des rats en fait) car rongeant jusqu’ à la corde l’esquif marchand, le faisait sombrer alors dans les profondeurs de l’Océan.
Allons, en parlant de cordes, tiens, ça sonne, ” sursum corda ” (hauts les cœurs) voguons et nous aussi atteignons à l’instar des Chinois, notre ” Lac de l’Allégresse ” non loin d’un bon golfe de Rosé..non, de la Rosée, je m’égare, non d’un chien !

Acton Marine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s