FACE VOILÉE DES FEMMES TATOUÉES

voilePour croiser une foule hétéroclite, moitié rockabilly, moitié gothique, parfois un mélange de tout, les tatoués sont ravis de recouvrir leur corps d’une seconde peau. Ce n’est pas seulement aujourd’hui réserver à ces classes de population marginale. Si certains hésitent encore, d’autres plus hardis se lancent, et c’est une façon pour la bourgeoise de s’encanailler et d’attirer les mauvais Garçons.com.

Le tatouage, c’est un compagnon qu’on garde à vie. Dans une société incertaine où le pire n’est jamais sûr, et où plus personne ne reste fidèle à vie, même plus le bouledogue chéri de ces dames célibataires plus habituées à leur godemichet qu’à de vrais mecs. Donc, en mal de mecs, elles se font tatouer en préférant le marquage à vie que le marquage à bi, lesbiennes non assouvies qui ne souhaitent pas s’assumer alors qu’elles s’astiquent le clitoris toute la journée.

J’avais 14 ans. Je vivais à L.A. et là-bas, “le tatouage n’est pas une question de mode, mais plutôt une façon de s’identifier” nous dit Carole 18 ans. Elle ajoute “c’était un tatouage total de mon corps ou porter le voile religieux” !!! D’abord sur le bras, puis la jambe, les épaules, Carole a également le crâne, le visage, le torse recouverts de magnifiques dessins aux traits délicats. Le tatouage est à la fois un style de vie et une façon de dire non à la normalité. Une autre peau posée sur la première, comme un voile qui vous dit : “je suis là et différent des autres”. Mais, surtout, “il me protège des agressions extérieures. J’offre à mon corps un tatouage comme on offre une œuvre d’art. Demain, les Picasso et les Van Gogh viendront peindre sur moi, et je me laisserai à l’abandon d’être un objet à peindre, mieux que d’être un objet sexuel à l’abandon au 41 rue Quincampoix – bien mieux, n’est-ce-pas ? ” ajoute t-elle.

Que comprendre entre voile religieux et tatouage complet du corps ? Que choisir entre la peste et le choléra ? La symbolique du recouvrement est aujourd’hui une façon de se masquer au monde comme la barbe ou tout autre attribut de ce style. Les gens ne veulent plus se montrer comme ils sont vraiment, mais pire ils ne veulent plus se regarder dans leur miroir. Le phénomène va en s’accroissant car les nouveaux développeurs de notre société ne sont remplis que d’insatisfaction et de jalousie, et ne peuvent même plus faire face à la société qu’ils construisent comme un voile lancé sur notre monde.

Anonymode.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s