JULIA ALETHEA ETEDI

julia3Elle a une chevelure léonine, rouge comme la passion, des yeux vifs qui pétillent d’intelligence et qui vous déshabillent, perçants comme dans l’ancienne Mésopotamie, une allure de gazelle elle rentre dans nos blogs timides sans forcer la porte mais pourtant avec fracas digne d’un ouragan.
Ses origines bi-culturelles, Hongroise et Française, lui permettent de nous donner son avis sur ce qu’est un artiste : « Pour moi, être artiste aujourd’hui, c’est un comportement, nous dit-elle : Je suis née artiste, et je pense que la beauté est dans le regard de l’autre. Créer, c’est faire un cadeau aux autres ». Julia, geste vif, manie le verbe de sa petite voix douce et son appareil photo comme une arme. P »hotographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur » ajoute-t-elle sans paraphraser Cartier Bresson.

Les artistes sont des visionnaires, et chaque fois, que j’en rencontre un(e), je suis fascinée par leur capacité à comprendre le monde de demain.
Dans un monde où l’excellence tend à disparaître, où le banal devient extraordinaire, où les imbéciles prennent le pouvoir, un artiste devient un homme dangereux. Julia fait partie de ces intemporels. Bien sûr, quand vous êtes différent, vous vous attirez toujours la jalousie et les convoitises.
Recevoir un artiste chez soi, c’est toujours une torture, car il inspecte chaque chose posée sur la table ou accrochée au mur. Il ne juge pas, il regarde, il analyse, il est comme un grand enregistreur, il imagine notre futurs.
Si Julia rêve éveillée, elle nous emmène dans son « chem » initiatique comme un chaman destiné à nous transporter dans une autre dimmention. Rêve du visionnaire, qui nous transporte dans un monde abstrait mais imaginable, et qui met en forme ses allégories puissantes que la civilisation occidentale nous a atrophiées ou inhibées et qui nous empêche de voir mais nous laisse seulement regarder.
Une vision où «le monde devient un abstrait réel », donnant une équation computationnelle des corrélations neuronales dans le mécanisme de notre vision. C’était super de vous avoir rencontrer.

http://www.juliaetedi.com/

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s