CHRONIQUE D’UNE DECADENCE

decadenceLa mutation du monde de la mode a fait qu’aujourd’hui seuls les riches et les puissants peuvent exister, et ce ne sont pas malheureusement les meilleurs.Ce sont les groupes financiers qui imposent leur dictat à la mode… Les groupes, au lieu de se comporter comme des mentors, travaillent comme des raiders. Ils absorbent ceux qui arrivent à percer mais n’aident pas à développer les autres. En réalité, ils ne voient même pas qu’ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

Le phénomène prend de plus en plus d’ampleur à chaque Fashion Week, et la mode est en pleine modification génétique. Elle se vit de plus en plus sur
les réseaux sociaux et sur Internet. Il y a les comptes Instagram des people et des mannequins à suivre – Cara Delevingne en tête avec ses 4 millions de followers et Canal-Luxe, avec ses 12 millions de visiteurs – mais aussi des comptes Twitter, des comptes Pinterest et des millions de discussions par iMessages entre gens de la mode.La Fédération de la Couture Parisienne n’a rien compris à la fonction sociale du numérique. D’ailleurs, elle a trouvé une idée de génie : sortir  un 4 pages gratuit en papier distribué au moment des collections avec des articles de l’Agence France Presse. Quel est le génie qui a inventé le journal « Gazette » dirigé par une femme de plus de 53 ans qui n’y connait certainement plus rien à la mode d’aujourd’hui, les méninges encombrés par le botox injecté dans sa tête ?

Nul doute que devant l’engouement de la planète, la mode et les réseaux sociaux deviennent aujourd’hui un nouveau groupe de pression où les marques ont beaucoup à perdre en laissant les blogueurs influencer. Leur seule manière est de tenter de faire taire ce petit monde qui les empêche de vendre leurs produits de création avariés à des clients toujours plus manipulés.
Refuser les accréditations aux blogueurs est stupide. Vous vous privez ainsi de milliards d’articles sur vos couturiers. Ce bon sens semble bien au dessus de votre intelligence. Continuez, en effet, à publier un quatre pages papier pour favoriser les sociétés qui paient vos salaires.
Vous devez impérativement garder vos marques en France et empêcher celles-ci de partir à l’étranger. Vous devez les aider à se développer pour le rayonnement de la France dans le monde. Voyez grand, soyez positif et arrêtez d’afficher un satisfecit. Faites juste des choses de bon sens.
Anonymode.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s