KARL A TROLLEY TROP LAID

supermarketchanelCuir matelassé verni, touche de métal et roulettes antidérapantes, Karl Lagerfeld, pour son supermarché, réinvente le chariot de course en version ultra luxe.
Pâtes « coquillettes au caviar », boîtes de « sardines au foie Gras »… Karl Lagerfeld avait osé transformer le Grand Palais en une supérette de luxe. Un coup d’éclat impressionnant avec plus de 500 références de produits et 1000 articles emballés, donnant à voir les tops défilant entre ces rangées aux accents pop et aux logos détournés.

Côté mode, le vestiaire Chanel s’est réinventé à grands coups de baskets, leggings, tailleurs tweeds déclinés en jumpsuit, sacs, boîtes de lait de Coco ou
pochettes, paquets de bonbons. Le « must » de ces accessoires hors normes : une réinterprétation ludique et griffée du fameux chariot de course. Un caddie en cuir verni matelassé ; le summum du chic pour déambuler entre les centaines de rayons de la Grande Epicerie de Paris.
Publicités