QUASIMODIOR A TOKYO

DiorGracieux, magique et enchanteresse, la beauté des sauts et des costumes de « La Source » à l’Opéra Garnier nous redonnent un peu d’espoir sur la condition humaine pour recommencer ces semaines mornes et tristes d’inculture. En tout cas, beaucoup plus stimulant que la collection de Raf Simons dont la presse de Monsieur Arnault ne sachant que dire, l’affuble d’une collection ‘Très Futuriste’. C’est une technique de journalistes invités à se goberger aux frais du Magna du Luxe pour s’assurer d’avoir les meilleures retombées d’un « Designer » malgré lui sans génie.
Qui va enfin décider de dire à Monsieur Arnault que son créateur est nul et non « avenue Montaigne’ ? Mais dans un empire comme Monsieur Arnault, ce sont les ventes qui font la loi et, par conséquent, les clientes. Toutefois, la question reste : par qui le remplacer ?

Les vrais créateurs ne supportent pas le dicta des patrons débarquants dans les studios pour imposer une mode en raison des réalités économiques de la marque. Nous pouvons donc aisément imaginer ce que le groupe Wertheimer a pu suggérer à Monsieur Karl Lagefeld pour lui faire créer des vêtements « made in France for China ». Savez-vous Karl qu’en Chine il mange des chats comme « Choupette »?
Pour revenir à la collection Esprit de Dior à Tokyo de Raf Simons, elle est une insulte au Japon et aux Japonais, sûrement, par manque de culture. Cette civilisation bien plus vieille que la nôtre, nous raconte que, quand nous allions à la selle dans la nature, ils avaient déjà inventé les toilettes, et quand ils mangeaient du Sushi, nous attendions encore Vatel et Lenôtre pour l’art des jardins.
Oui, cette collection est une vraie insulte à un peuple, venir lui présenter des robes mal coupées et peu créatives, aux hommes et aux femmes qui ont inventé le Kimono d’un raffinement et d’une finesse sans égal. J’ai honte pour vous. Je vous laisse seul juge par la photo que je me dois de publier.
Triste France, cher Pays de mon enfance, baignée par Madame Alix Grès, laissez morte dans le dénuement et la solitude, la plus totale. Oui, « Shame on you ».
Anonymode
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s