BABY DOLL

CAPUCINEMercredi 3 septembre, Louis Vuitton a dévoilé sa campagne automne-hiver 2014/2015. Pour la troisième année consécutive, c’est Michelle Williams, 33 ans, qui en est l’égérie. Et c’est de nouveau le prestigieux photographe de mode Peter Lindbergh qui en signe les photographies. Celui-ci, avait déjà eu l’actrice pour modèle lors de la précédente campagne.

L’ambassadrice de la marque est shootée dans une ambiance sixties, baby-doll. Entre force et fragilité, elle est sublimée par une atmosphère intime et épurée, loin de celle de la saison printemps-été 2014 où la couleur acidulée dominait.

Blonde platine, cheveux à la garçonne (signée Odile Gilbert, référence des coiffeurs de mode), teint de porcelaine, lèvres nude, sourcils très noirs (le maquillage est signé Angela Levin), la demoiselle porte une petite robe sixties crème, accompagnée d’un pull en maille à col roulé, presque ton sur ton, et des boots rock. Un look signé Carine Roitfeld. Le but est de rendre hommage aux matières nobles et aux coupes parfaites, si chères au nouveau directeur artistique de la marque (Nicolas Ghesquière, successeur de Marc Jacobs).

Ce look et cette mise en beauté sobres laissent la vedette à la maroquinerie que présente Michelle Williams. Il s’agit des sacs phares de cet automne : les modèles « Capucines » (bleu outremer clair, rose magnolia ou bleu de colbalt foncé) et « Lockit » (beige galet et noir, avec poignée en python) sont mis en valeur par une Michelle Williams chic et rétro. En plus des sacs, cette dernière porte sur d’autres clichés la montre « Emprise », dont elle avait déjà auparavant fait la publicité.

En plus des photos prises par Peter Lindbergh, Michelle Williams se met en scène dans un mini film, tout de blanc vêtue et accompagnée une nouvelle fois du « Lockit ».

Cette nouvelle collaboration entre Vuitton et l’actrice s’est imposée « comme une évidence », selon les propos de la maison française. Lorsque Marc Jacobs a quitté la prestigieuse maison, l’avenir du partenariat avec l’actrice américaine était incertain. Mais Nicolas Ghesquière a bien compris qu’on ne changeait pas une équipe gagnante, et il a donc choisi la jeune actrice pour incarner une nouvelle fois la femme Vuitton !

Ces clichés, pris par Peter Lindbergh seront visibles dès octobre 2014 dans les pages des magazines internationaux, aux côtés des campagnes de prêt-à-porter automne-hiver 2014/2015 réalisées elles, par Bruce Weber, Annie Leibovitz et Juergen Teller. Le directeur artistique de la maison, a alors choisi pour égérie son amie et muse, l’actrice française Charlotte Gainsbourg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s