MODE SECRET

modeLe milieu de la mode est l’un des moins formatés et des plus ouverts qui soit, puisqu’il accueille toutes les nationalités, toutes les origines sociales, toutes les sexualités ainsi que tous les niveaux de formations sans discrimination,  et il sait consacrer les talents les plus jeunes, du moment que l’on y décèle un talent certain.

Ce secteur est également l’un des secteurs les plus ouverts aux tendances du moment. Pour cela, les professionnels sont à la recherche constante de nouveautés, d’inspiration via les cultures étrangères afin de pouvoir s’en imprégner pour mieux les ré-interpréter et les ré-inventer inlassablement. C’est probablement ce qui fait aujourd’hui la puissance créative de la France que l’on appelle aussi la « French Touch » ou la capacité à remettre toujours en question les acquis.

C’est tout le paradoxe de ce monde, à part, où l’habit fait le moine. Ultra snob mais ouvert à l’extrême, ce milieu, très particulier, évolue, en fait, dans des bulles, mais des bulles de Champagne. Je les appelle les NAVCG : les Néo-Adulescents Virtuels Connectés et Géolocalisés.

« La mode est superficielle. Il faut accepter cet état de fait si l’on décide d’en faire un métier » plaide Karl Lagerfeld, qui n’en loupe pas une pour sortir une boulette. Même s’il n’a pas tout à fait faux, pour moi, c’est d’abord  une industrie, mais dire cela empêche les banquiers d’investir à outrance dans un secteur très lucratif.

Alors, certains s’insurgent contre cet univers cadenassé dans son microcosme luxueux. Mais, on oublie vite que de nombreuses personnes sont rémunérées au SMIC, toutes auréolées de travailler pour des grandes enseignes ayant pignon sur rue, et sont prêtes à accepter n’importe quoi pour l’image que les marques leurs procurent vis-à-vis des autres : c’est la roue du paon. D’autres tentent de casser le mythe en réalisant des vidéos maison pour faire croire qu’ils en sont. En fait, au final peu importe, la quintessence de ce métier, c’est de rencontrer, à travers les créateurs, des personnes extraordinaires qui sont constamment à l’écoute des états d’âme de leurs contemporains comme les grands maîtres impressionnistes, l’art de la mode influence notre monde peu à peu pour au final le transformer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s