MODEAPARIS CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCÉE

MODEAPARISAutrefois, les photographes non autorisés étaient tabous, voir même interdit, parce que l’industrie de la mode était un cercle fermé de designers, éditeurs et détaillants. L’information était sous embargo  et les présentations n’étaient pas diffusées en direct.  Cependant, au milieu des années 2000, les blogueurs sont arrivés et ont changé cette dynamique. Ces guérilleros de la mode avec leurs  appareils photos numériques, leurs iPhones , iPads et leurs plumes bien assérée faisaient le buzz sur les nouveaux moyens de communication et de partage qui étaient internet. Ils bloguent et  tweetent. Ils ont eux aussi lancé la mode des shows en temps réel .

La première génération de blogueurs, tels que canal-Luxe.org, garancedore.fr, Parisianwear.org, etc… étaient anti-conformistes. Dans leurs mots et leurs images , il y avait une vérité brute qui n’existait pas dans les magasins traditionnels. Ils avaient des points de vues uniques et surtout aucune stratégie  marketing calculée. Ils avaient une conscience aiguë de la façon dont la technologie peut aider à attirer l’attention de centaines de milliers de fans sur un nouveau designer. Mais, à cause d’imbéciles vieillissants qui n’y comprenaient rien et donc qui voulaient fermer la vanne des Bloggeurs, Messieurs, les censeurs se sont vite vue dépasser par cette marrée humanobloggeur.

Lentement, les médias existants ont riposté. Les éditeurs sont passés à l’offensive et ont commencé à regarder le podium de l’arrière de leurs téléphones numériques à partir desquels ils partagent leurs points de vue en direct avec la « Fashion Globosphère. Au lieu de réserver leurs commentaires « backstage », dorénavant, ils vomissent leurs commentaires moyens et, devenant ainsi, eux-mêmes, des blogueurs institutionnels sans talent .

Les adeptes de la mode peuvent remercier ces leaders d’opinion d’avoir ouvert ce monde à la  démocratie et d’avoir forcer les maisons de couture à accepter la réalité que les vrais influenceurs sont les blogueurs. Malheureusement, la Chambre Syndicale n’a pas encore dit son dernier mot. Elle veut imposer que les maisons de couture n’invitent que les blogueurs qui font partie d’un magazine papier.  Venant réduire considérablement le nombre de places par effet mécanique. Les maisons de couture qui étaient contre ont donc pris la décision de diffuser en direct les présentations sur internet.

Who’s next ? Verrons-nous les blogueurs de mode disparaîtrent ? En réalité, la blogosphère est à l’image de notre monde. Elle est en pleine mutation. Aujourd’hui des rapprochements de blogueurs font que certains groupes comme Canal-Luxe qui a, à lui seul, treize blogs devient une force et une puissance de feu incontournable. Chaque jour, il rentre plusieurs nouveaux blogues dans leur réseau d’influence générant plus de 14 millions de visites en 2013.

A chaque fois qu’une guerre a existé entre une institution centenaire et les nouveaux arrivants, si l’institution ne se remet pas en cause, elle disparaît. A bon entendeur, salut.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s