SIMONS, HEINS !!

maximesimoens&RALFLa question n’est pas : est-ce que Raf Simons va être remplacé par Maxime Simoens, mais est-ce que Maxime Simoens est capable de prendre en charge le studio de Dior à la place de Raf Simons ?

Malgré les rumeurs persistantes dans la profession, mais aussi dans le groupe LVMH, Maxime Simoens est pressenti pour prendre la place de Raf Simons.

Mais, ne serait-il pas plus judicieux, pour un atelier comportant 70 personnes, de prendre un couturier digne de ce nom ; qui soit à la fois un grand créateur, et un maître d’art, qui connait toutes les techniques de la Haute Couture, mais surtout qui est reconnu de tout le monde dans la profession.

Un nom me vient immédiatement à l’esprit : Franck Sorbier. Ne serait-il pas le meilleur candidat pour devenir le fer de lance de la marque Dior, et faire rentrer dans le XXIe siècle la maison Dior ?

Comment une maison comme Dior, ne se rapproche-t-elle pas de Franck sorbier, et ne lui demande pas tout simplement : accepteriez-vous de travailler pour nous ? Les sociétés françaises sont tellement sclérosées par leur petite « guéguerre » interne et ne voit même plus l’évidence.

Il n’y a personne pour remplacer Monsieur Raf Simons à part FRANCK SORBIER. Aucun autre créateur ne pourrait diriger un atelier de 70 personnes.

L’avantage de prendre un créateur comme Franck Sorbier, c’est aussi faire comme Monsieur Arnaud avait fait avec Christian Lacroix : c’est acheter la maison Sorbier ainsi que l’ensemble des collections qui font partie aujourd’hui d’un fonds de dotation en Suisse, et ainsi, redémarrer avec la puissance du groupe LVMH, la maison Sorbier en y incorporant des accessoires et du prêt-à-porter. LVMH ajouterait une marque de plus à son univers.

Maintenant, la question est : pourquoi Christian Lacroix, et pourquoi pas Franck Sorbier ? En réalité, la réponse est très simple : la Chambre Syndicale voit cela d’un mauvais oeil. Par contre, nous n’en connaissons nullement la raison. Il faudrait poser la question à la Chambre mais, au fait, à quel Président faudrait-il la poser : à Monsieur Grumbach, l’actuel Président ou à Monsieur Tolenado, le futur Président ? L’autre interrogation est donc : est-ce que Monsieur Tolenado et Monsieur Arnault se feront-ils influencer par un florentin ? Bonne question, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s