JULIEN DAVID PARIS 2018

Un chien vaut mieux que deux tu l’auras ! Mais, le mieux, c’est le bien d’autrui dans ce cas. Voici le seul créateur qui a toujours une longueur de recul. Le nom de ce couturier baladin souille-t-il la profession ? Je le haïrais davantage si je le méprisais moins, je le vois dans ces grandes tentatives de talents qu’un test pour découdre cette profession

Son peu de talents ne lui sert qu’à nourrir la dépravation de la vision de son cœur. Le pauvre diable est pétrie d’orgueil dans la réalisation de ses vêtements, un adepte de Pascal Marrant – peut-être ? – pour vouloir voler plus haut que son chien. Un paupérisme intellectuel de création, j’ai peur physiquement qu’il ne se suicide à la fin de l’envoi de sa ‘cousure’. Lire la suite

Publicités

WALTER VAN BEIRENDONCK

Bienvenue dans le monde supra imaginaire du plat pays, celui qui est venu des six d’Anvers pour une partie sombre de sadomasochisme a retenu l’attention de la Baronne. Nous étions venus voir le king et nous avons finis au fond d’un « park in », bienvenue dans le monde extraordinaire de la Fashion « Trique ».

Parqués comme des bestiaux de la sphère fashion, la Baronne de la Cystite Raynal me dit, devant le nombre impressionnant de barbus : un barbu, c’est un barbu. A partir de trois barbus, on appelle cela des barbouzes. Il est vrai que la suite lui donna presque raison. Nous pensions voir de la couture masculine, pour finalement rentrer dans un monde étrange et très lointain de l’image que nous nous faisons de l’élégance masculine. Lire la suite

CALENDRIER HAUTE BYTURE

C’était autrefois un calendrier qui ne supportait pas la contestation, mené de main de maître par le grand Jacques et son cerbère, la Banquise Underwood, plus proche de l’attachée peste que de l’attachée de presque !

Des gens peu banals remplacés par une polonaise qui n’y entendait rien à la création et qui, avec sa copine, Ignorance Sure transformera l’image de la mode en un vieux pot de mayonnaise provenant de l’ex-URSS. Ce calendrier, qui était un point de repère pour la profession, n’est devenu qu’un repère de « gredins ». L’artistique a été remplacé par le flou artistique entretenant en général une confusion des genres et ne donnant plus aucune information sur les nouveaux créateurs ainsi que sur les nouvelles tendances, mettant ainsi en exergue seulement les derniers courtisans et florentins qui viennent avec leur brosse à reluire entretenir leur tendinite de l’épaule. Lire la suite

MARIO FIÈVRE INTESTINALE

Chaque jour à son lot d’allégations sur le harcèlement, les marques de mode et les magazines ont, à mon goût, trop rapidement décidé de cesser de travailler avec les célèbres photographes : Mario Testino et Bruce Weber, juste sur des rumeurs sans qu’il n’y ait ni plainte, ni jugement. Pendant les défilés de Milan, les spéculations font rage sur d’autres photographes connus qui pourraient être pris dans des scandales présumés. Personne n’est dupe !

Mais, cette chasse aux sorcières fera que, dans ce déchaînement médiatique, des innocents vont être mis au pilori par des personnes mal intentionnées et revanchardes qui déposeront plainte devant des policiers très contents de pouvoir se faire du bourgeois bohème. Lire la suite

JONDEAU REMPLACE KARL

La marque “Karl Lagerfeld” présentera au salon du Pitti Uomo une collection réalisée par l’assistant personnel de longue date du designer, Sébastien Jondeau. D’ailleurs le label “Lagerfeld” et “Karl Lagerfeld” fusionnent sous une seule marque “Karl Lagerfeld”, qui sera présentée pour la première fois à Florence du 9 au 12 janvier. Sébastien Jondeau, qui est apparu dans les campagnes publicitaires de la marque et qui côtoie souvent le grand Karl, a conçu une gamme de vêtements allant des sweat-shirts aux smokings, inspirée par son style de vie et son amour du sport comme la boxe, espérons qu’il ne coud pas avec des gants.

La collection “Karl Lagerfeld” managée par Sébastien Jondeau, qui comprend le prêt-à-porter, les accessoires et les chaussures, sera lancée à partir du mois d’août dans les magasins “Karl Lagerfeld” en ligne sur karl.com et via des grossistes partenaires. “Mon style est très urbain, mais il peut aussi être assez strict et chic, puisque je peux passer du port d’un sweat avec une paire de Jordans à un costume trois pièces.”Il est auprès de Karl comme un buvard, il ne travaille qu’en sous-main. Lire la suite

D. GNAK LONDON 2018

Né à Séoul, Kang Dong Jun a fondé sa marque de vêtements pour homme D.Gnak by Kang.D en 2008. Réputé pour ses silhouettes créatives, ses superpositions audacieuses et le choix de ses étoffes, son goût pour le sur mesure et sa vision à l’occidental donnent un ensemble de toute beauté. Avec un style ample, ce coréen offre un « Newlook Yamamoto » plus tendance et plus moderne.

En noir et blanc, de délicatesse, ce petit génie en devenir impressionne par sa connaissance de la couture et sa maîtrise des matières. Un chic sportwear dans la tendance actuelle, une impressionnante collection qui donne de l’émotion à sa lecture, un cerveau brillant ignoré de tous mais visible des gens de goût. La Baronne, elle-même, me confie qu’elle en est toute retournée par cette présentation, mais ajoute, il est sorti premier d’un concours de circonstances. Lire la suite